Turquie : une élection comme un cambriolage durant un incendie

14-05-2018 À la une Emre Öngün

L'expression « faire quelque chose comme on commet un vol durant un incendie » signifie prendre une initiative en urgence, dans la précipitation. Cette expression s'applique parfaitement aux élections générales du 24 juin en Turquie décidées par le régime d'Erdogan. L'enjeu pour le président turc est de rafler la mise institutionnelle en comptant sur le climat propice au nationalisme créé par l'opération militaire en Syrie avant que l'incendie économique et social ne s'étende trop. La portée institutionnelle de ces élections tient d'abord au fait qu'il s'agit d'un double vote : législatives (scrutin proportionnel à l'échelle du département avec un barrage national de 10 %) et présidentielle (scrutin majoritaire uninominal à deux tours similaire à celui qui existe en France). Surtout, ces élections seront le...

Lire la suite
Top